PHILIPPE DUCOMMUN EST CANDIDAT À LA PRÉSIDENCE DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE

Cet après-midi, l’UDC Lausanne a convié la presse pour affirmer qu’elle présentera la candidature de Philippe Ducommun, député, conseiller communal et 1er vice-président à la présidence du Conseil communal de la Ville de Lausanne et ceci en vertu du principe qui veut que le président du Conseil communal soit préalablement passé par les étapes de la 2e, puis de la 1ère vice-présidence.
La candidature de Philippe Ducommun à la présidence du Conseil communal de Lausanne est mise en péril par le nouveau groupe politique, composé de dissidents de l’UDC, qui n’a d’autre but que de nuire à notre parti. Sans aucune légitimité, les membres de ce nouveau groupe revendiquent la présidence du Conseil communal à la place de l’UDC alors qu’aucun de leurs probables membres fondateurs n’a suivi le cursus établi pour accéder à cette fonction.
Aux yeux de l’UDC, il importe que le Conseil communal de la plus grande commune du canton de Vaud soit présidé avec sérieux et efficacité pour garantir le bon fonctionnement des institutions publiques. Le candidat UDC Philippe Ducommun siège depuis 2007 au Grand Conseil vaudois et 2011 au Conseil communal. Il a été élu en juin 2012 en tant que membre du Bureau du Conseil communal, où il a assumé les fonctions de 2ème et 1er vice-président. Aucun membre du probable groupe dissident ne possède ces qualités indispensables et nécessaires à la bonne conduite du Conseil communal. Notre parti reconnaît qu’il existe une règle orale interne au Conseil qui prévoit que les cinq plus grands groupes obtiennent une fois la présidence durant la législature, mais il invite tous les conseillers communaux à faire preuve de pragmatisme dans cette situation particulière et à réitérer leur confiance à un candidat ayant suivi le cursus établi.
L’UDC Lausanne estime que les conseillers communaux ne devraient pas prétériter la bonne marche des séances du Conseil communal en cédant aux intimidations partisanes d’un nouveau groupe politique qui prétend vouloir présider la Ville de Lausanne sans aucune expérience et sans aucune légitimité. Notre groupe invite donc les conseillers communaux de tous les partis à faire primer le bon fonctionnement des institutions publiques et le bon sens, pour le bien des Lausannoises et des Lausannois.
Avec nos meilleures salutations.
Au nom de l’UDC Lausanne-ville :
Philippe Ducommun
Vice-pdt du Conseil communal

Communiqué de presse

PHILIPPE DUCOMMUN EST CANDIDAT À LA PRÉSIDENCE DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE

Cet après-midi, l’UDC Lausanne a convié la presse pour affirmer qu’elle présentera la candidature de Philippe Ducommun, député, conseiller communal et 1er vice-président à la présidence du Conseil communal de la Ville de Lausanne et ceci en vertu du principe qui veut que le président du Conseil communal soit préalablement passé par les étapes de la 2e, puis de la 1ère vice-présidence.
La candidature de Philippe Ducommun à la présidence du Conseil communal de Lausanne est mise en péril par le nouveau groupe politique, composé de dissidents de l’UDC, qui n’a d’autre but que de nuire à notre parti. Sans aucune légitimité, les membres de ce nouveau groupe revendiquent la présidence du Conseil communal à la place de l’UDC alors qu’aucun de leurs probables membres fondateurs n’a suivi le cursus établi pour accéder à cette fonction.
Aux yeux de l’UDC, il importe que le Conseil communal de la plus grande commune du canton de Vaud soit présidé avec sérieux et efficacité pour garantir le bon fonctionnement des institutions publiques. Le candidat UDC Philippe Ducommun siège depuis 2007 au Grand Conseil vaudois et 2011 au Conseil communal. Il a été élu en juin 2012 en tant que membre du Bureau du Conseil communal, où il a assumé les fonctions de 2ème et 1er vice-président. Aucun membre du probable groupe dissident ne possède ces qualités indispensables et nécessaires à la bonne conduite du Conseil communal. Notre parti reconnaît qu’il existe une règle orale interne au Conseil qui prévoit que les cinq plus grands groupes obtiennent une fois la présidence durant la législature, mais il invite tous les conseillers communaux à faire preuve de pragmatisme dans cette situation particulière et à réitérer leur confiance à un candidat ayant suivi le cursus établi.
L’UDC Lausanne estime que les conseillers communaux ne devraient pas prétériter la bonne marche des séances du Conseil communal en cédant aux intimidations partisanes d’un nouveau groupe politique qui prétend vouloir présider la Ville de Lausanne sans aucune expérience et sans aucune légitimité. Notre groupe invite donc les conseillers communaux de tous les partis à faire primer le bon fonctionnement des institutions publiques et le bon sens, pour le bien des Lausannoises et des Lausannois.
Avec nos meilleures salutations.
Au nom de l’UDC Lausanne-ville :
Philippe Ducommun
Vice-pdt du Conseil communal
079/637.20.64

Dernières interventions

 

 

CAPTCHA
 
Aller au haut